Posts Tagged ‘nationtricolore’


FLO 3 MTL 1 Toute bonne chose a une fin Trois étoiles du match 1ère: TOMAS VOKOUN 2e: DAVID BOOTH 3e: MATHIEU DARCHE Le retour au jeu d’Andrei Markov va profiter aux Canadiens, c’est sûr et certain. Mais la première présence de la saison du vétéran défenseur russe au sein de la formation tricolore, samedi au Centre Bell, n’a pas donné le résultat escompté. L’avantage numérique montréalais a été blanchi en cinq occasions, notamment lors d’une séquence de 1:45 à cinq contre trois, permettant aux Panthers de la Floride d’enregistrer une victoire de 3-1 contre les hommes de Jacques Martin. Mathieu Darche, son deuxième de la saison, a inscrit le seul but du Tricolore. Michael Frolik, Shawn Matthias et David Booth, ce dernier lors d’un lancer de punition, ont marqué pour les Panthers. De retour devant le filet après avoir eu droit à un congé vendredi, Carey Price a été aussi alerte qu’il ne l’a été depuis le début de la campagne. Il a stoppé 28 tirs. Tomas Vokoun a affronté 41 tirs devant la cage des Panthers. Malgré tout, le CH complète sa séquence de quatre matchs en six jours, cette semaine, avec une fiche de 3-1-0. Il s’agit pour le Tricolore d’un premier revers à ses cinq plus récentes sorties, lui qui avait commencé la journée au premier rang du classement général, un point devant les Kings de Los Angeles, et deux points devant trois autres équipes. Les joueurs montréalais disputeront trois matchs la semaine prochaine, dont deux à l’étranger. Ils rendront visite aux Blue


Les Capitals gâchent le happening à Pittsburgh Lors de leur première participation à la première Classique hivernale de la LNH, présentée au Ralph Wilson Stadium de Buffalo le 1er janvier 2008, les Penguins de Pittsburgh avaient gâché le happening en prenant la mesure des Sabres 2 à 1 en fusillade. Samedi soir, à l’occasion de la quatrième tenue de la Classique hivernale du circuit Bettman, les Capitals de Washington ont joué les trouble-fête en disposant des Penguins de Pittsburgh 2 à 1 devant 68 111 spectateurs au Heinz Field, domicile des Steelers de la NFL. Initialement programmé pour 13 heures, le duel tant attendu a commencé à 20 heures. En plus d’une pluie fine qui a tombé avec de plus en plus de vigueur à compter de la deuxième période, avec un vent qui soufflait à environ 15 milles à l’heure et avec une température avoisinant les 45 degrés Fahrenheit, le seul élément qui a vraiment gêné les joueurs fut une surface glacée molle qui a surtout provoqué des surprises avec la trajectoire de la rondelle. Depuis qu’ils ont mis un frein à une série noire de huit défaites, les Capitals ont conservé une fiche exceptionnelle de 5-0-0-1. Mieux encore, leur dossier est de 8-0-2-0 à leurs huit dernières sorties du calendrier régulier face aux Penguins. À l’opposé, depuis que leur série de 12 triomphes consécutifs a été arrêtée, les Penguins affichent un bilan de 4-4-0-1. Au classement de l’Association de l’est, Pittsburgh demeure premier avec 53 points. Tampa Bay suit avec 51


OTT 1 MTL 4 Trois étoiles du match 1ère: MICHAEL CAMMALLERI 2e: BRIAN GIONTA 3e: JEFF HALPERN Et de trois! Jacques Martin évoque souvent les unités spéciales et le jeu sans la rondelle comme étant les éléments-clés d’un match de hockey. Il devra maintenant ajouter les revirements à sa liste. Le Tricolore a profité de deux revirements en zone neutre en troisième période, mardi, pour marquer deux fois et filer vers une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d’Ottawa. Alors que le score était de 1-1, Jeff Halpern a profité d’une bourde commise conjointement par Chris Neil et Jarkko Ruutu pour donner les devants au Tricolore. Brian Gionta a quant à lui récupéré une rondelle échappée par Filip Kuba à la ligne bleue montréalaise pour inscrire le filet d’assurance. Roman Hamrlik a ensuite porté à trois buts le coussin du Canadien en fin de troisième. Michael Cammalleri, son neuvième de la saison et son sixième en 12 matchs, a réussi le premier but du match en première période, lors d’un avantage numérique. L’avantage numérique montréalais a toutefois été incapable de profiter d’une majeure imposée à Chris Kelly en deuxième période. La foule a alors hué, certains spectateurs scandant même «PK! PK!» en faisant allusion à l’absence de Subban, retranché lors d’un troisième match d’affilée. La poussée en troisième a permis d’effacer ces mauvais sentiments. Halpern en était à son sixième but de la saison, Gionta son neuvième et Hamrlik, son troisième. Gionta a aussi amassé une aide. Le