Puis je ajouter un conducteur à mon contrat d’assurance moto ?

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Ajouter un second conducteur à son contrat d’assurance moto, est-ce possible ? Quand la vitesse et la conduite font partie de votre quotidien, il faut tout prévoir pour éviter l’imprévu. Selon la législation française, une personne peut être ajoutée sur la police d’assurance moto pour conducteur. Pourquoi souscrire à ce type d’assurance ? En principe, la souscription est requise lorsqu’un tiers conduit votre véhicule. Que ce soit de manière occasionnelle ou de manière régulière.

Second conducteur sur assurance moto : comment l’ajouter ?

Pour diminuer les risques liés aux accidents routiers, il faut parfois céder le volant quand votre corps vous lâche. Mais avant cela, il est essentiel d’ajouter celle ou celui qui vous relayera dans votre assurance moto pour conducteur. Comment l’inclure dans la police d’assurance ? Le second conducteur peut y être ajouté à deux moments bien distincts : dès la souscription et au cours du contrat. Dans le premier cas, le second conducteur doit être désigné dans le questionnaire de devis par le bénéficiaire. Quant au second cas, puisque le contrat a déjà pris effet, une modification doit être effectuée. L’idéal est de contacter votre assureur afin de l’informer de votre souhait d’inclure une tierce personne dans le contrat.

Conduite occasionnelle et prêt de moto : comment les assurés ?

Tout comme les conducteurs secondaires réguliers, les conducteurs occasionnels doivent également être assurés afin de se protéger des dangers de la conduite. Comment les assurés ? En général, les conditions varient selon les assureurs. En France, la plus importante est l’absence de clause de conduite sur la police d’assurance concernée. Il s’agit ici d’une clause de conduite exclusive. Ce qui signifie qu’aucune mention interdisant la conduite du véhicule à une autre personne ne doit y figurer. Sans oublier quelques conditions complémentaires comme le statut du conducteur occasionnel, le type de trajet ainsi que celles liées au permis de conduire de l’intéressé.

Bonus : quelles sont les informations nécessaires à l’assureur ?

Qu’il s’agisse d’un conducteur principal ou d’un conducteur secondaire, des informations sont nécessaires pour établir un contrat d’assurance moto pour conducteur. En principe, elles sont au nombre de 6. De prime à bord, il faudra communiquer la date de naissance de l’individu ainsi que sa profession. Sans oublier certaines informations qui ont un rapport direct avec son statut de conducteur. Il s’agit ici de la date de délivrance de son permis B, des antécédents de sinistre et d’assurance. Dans la plupart des compagnies, un relevé d’information est exigé. Viennent compléter la liste des informations à communiquer : les suspensions ou annulations de permis de conduire ainsi que les résiliations qui ont eu lieu.

Plan du site